Spécialité énergétique

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
IUT des pays de l'Adour

Départements

Contacts IUT PAYS ADOUR

Site de Pau

Avenue de l'Université - 64000 PAU
iut-pays-adour @ univ-pau.fr
Tél : 05 59 40 71 20

 

Site de Mont-de-Marsan

371, rue du Ruisseau - BP 201 - 40004 MONT DE MARSAN CEDEX
iut-adour.mdm.admin @ univ-pau.fr
Tél : 05 58 51 37 00

 

Scolarité à Pau

Génie Thermique et Énergie
Statistique et Informatique Décisionnelle

blandine.zirnheld @ univ-pau.fr
Tél : 05 59 40 71 21

 

Scolarité à Mont-de-Marsan

 

Génie Biologique

sabine.victor @ univ-pau.fr
Tél : 05 58 51 37 46

 

Réseaux informatiques et télécommunications

peggy.rivenq @ univ-pau.fr
Tél : 05 58 51 37 47

 

Science et génie des matériaux

christine.bideplan@univ-pau.fr
Tél : 05 58 51 37 48

 

Responsables Relations Entreprises

GB, GTE, SGM et STID

marie.lavielle @ univ-pau.fr
Tél : 06 65 67 92 62

 

R&T

alain.lespine @ univ-pau.fr
Tél : 05 58 51 37 10

Spécialité énergétique

Présentation

Présentation

L’ingénieur énergéticien de l’ENSGTI est amené à gérer les aspects organisationnels, économiques, financiers, humains et techniques dans les principaux champs d’action de la production et de la gestion de l’énergie dans tous les secteurs de l’industrie (chimie, procédés, agroalimentaire…) et du bâtiment.

Il doit savoir comprendre et maîtriser les principaux concepts liés au transfert de chaleur et les utiliser pour formuler et résoudre une grande variété de problèmes de thermique.

Il doit par ailleurs être capable de mobiliser un large spectre de connaissances scientifiques afin d’analyser et comprendre les enjeux sociétaux, financiers et environnementaux liés à la production, la conversion, le transport, le stockage et la consommation d’énergie.

Savoir-faire et compétences

La spécialité énergétique vise à former des spécialistes capables d’effectuer des bilans sur les unités industrielles, proposer des diagnostics des installations et trouver des solutions pour économiser l’énergie dans le secteur du bâtiment comme dans l’ensemble des industries.

L’ingénieur Énergéticien de l’ENSGTI est également à même d’éclairer les choix énergétiques des entreprises, que celles-ci utilisent des énergies renouvelables ou des sources plus conventionnelles. Il est amené à gérer les aspects organisationnels, économiques, financiers, humains et techniques dans les principaux champs d’action de la production et de la gestion de l’énergie.

Référentiel des compétences :

Compétences générales :  Consulter
Compétences spécifiques au diplôme : Consulter

Informations supplémentaires

Infrastructures :
Installée dans ses propres locaux, l’école propose à ses élèves :
• un centre de calcul et de conception : 1 PC pour 2 élèves, accessibles 24h/24h,
• un accès Internet sur les postes informatiques de l’école mais
également un accès WIFI dans tous les bâtiments,
• 1 halle technologique équipée de plus de 50 postes pédagogiques sur une surface totale de 1700 m2 entièrement dédiés aux TP et aux relations industrielles.

Démarche Qualité

Depuis avril 2015,  l’ENSGTI est certifiée ISO 9001 :2008 pour le système de management de la qualité de son enseignement des sciences de l’ingénieur. Cette certification atteste de l’engagement de l’école et de tout son personnel dans sa volonté d’améliorer en permanence ses formations et son fonctionnement.

La certification ISO 9001, complémentaire de l’accréditation délivrée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI), constitue une garantie de qualité pour les élèves, les partenaires du monde socio-économique et les futurs recruteurs des jeunes diplômés de l’ENSGTI.

Effectif

120

Organisation

Contenu de la formation

La formation est structurée en Unités d’Enseignement (UE) qui correspondent aux domaines thématiques principaux : Mathématique – Informatique, Transferts – Mécanique, Thermodynamique – Bilan, Langue – Culture de l’Ingénieur, etc.
Chaque Unité d’Enseignement, en fonction de la charge globale de travail à fournir, permet l’obtention de 4 à 12 crédits ECTS. Ces crédits sont capitalisables.
Les Unités d’Enseignement sont divisées en Unités Pédagogiques (UP), détaillées dans le livret des cours. La répartition et l’évaluation des Unités Pédagogiques sont adaptées aux objectifs d’acquisition de compétences de l’Unité d’Enseignement.

Volontairement proches de l’industrie, les enseignements théoriques et pratiques sont complétés par des conférences de personnalités scientifiques ou de l'industrie, ainsi que par des stages et des projets. Ainsi, 40% des enseignement de troisième année sont assurés par des professionnels.

En 1ère année : les connaissances fondamentales

  • Tronc commun pour 75% des enseignements
  • Champs disciplinaires scientifiques étudiés : mathématiques, informatique, transferts, mécanique, thermodynamiques et bilans
  • Enseignements de spécialité dès le 2ème semestre
  • Stage : 1 à 2 mois (stage ouvrier, de découverte de l’entreprise)

En 2ère année : les méthodes

  • Spécialité énergétique : combustion industrielle, gestion et efficacité énergétique, conditionnement et traitement de l’air, utilisation rationnelle de l’énergie et simulation industrielle.
  • Stage : 4 mois (stage ingénieur qui permet la mise en œuvre des compétences dans un environnement professionnel)

En 3ème année : l’application

  • 50% des enseignements assurés par des professionnels
  • Un tronc commun de 200h (communication, management des ressources humaines, gestion, etc…)
  • Conduite de projets
  • Spécialité énergétique
    • Énergétique industrielle (EI)
    • Énergétique du bâtiment (EB)
  • Des accords de mobilité nationale permettent d’effectuer des parcours de 3ème année dans d’autres établissements (UPMC, INSTN, etc…).
  • Stage : 6 mois (stage de spécialité, permettant un approfondissement de ses connaissances en cohérence avec son projet professionnel)

Contrôle des connaissances

Modalités d’évaluation

 

Aménagements particuliers

Accueil des étudiants en situation de handicap

Accueil des sportifs de haut niveau

Accueil des étudiants étrangers

Programme

Organisation de la formation

  • Semestre 5 (30.0 crédits ECTS)
    • Tronc Commun S5 (30.0 crédits ECTS)
      • Langue - Culture de l'ingénieur S5
      • Mathématique - Informatique S5
      • Thermodynamique - Bilan S5
      • Transfert - Mécanique S5
  • Semestre 6 (30.0 crédits ECTS)
    • Tronc Commun S6 (20.0 crédits ECTS)
      • Langue - Culture de l'ingénieur S6
      • Mathématique - Informatique S6
      • Thermodynamique - Mécanique S6
    • Spécialité Energétique S6 (10.0 crédits ECTS)
      • Contrôle Commande S6
      • Matériaux et Transfert S6
  • Semestre 7 (30.0 crédits ECTS)
    • Tronc Commun S7 (15.0 crédits ECTS)
      • Langue - Culture de l'ingénieur S7
      • Transfert - Mécanique S7
    • Spécialité Energétique (15.0 crédits ECTS)
      • Energétique appliquée S7
      • Modélisation et simulation des systèmes S7
  • Semestre 8 (30.0 crédits ECTS)
    • Tronc Commun S8 (12.0 crédits ECTS)
      • Langue- Culture de l'ingénieur S8
      • Mathématique - Informatique S8
    • Spécialité Energétique S8 (18.0 crédits ECTS)
      • Energétique appliquée S8
      • Thermodynamique des systèmes S8
  • Semestre 9 (30.0 crédits ECTS)
    • Tronc Commun S9 (12.0 crédits ECTS)
      • Culture de l'ingénieur S9
      • Projet S9
    • Parcours Energétique du Bâtiment (EB) (18.0 crédits ECTS)
      • Bâtiment
      • Equipement technique
      • Règlementation
    • Parcours Energétique Industrielle (EI) (18.0 crédits ECTS)
      • Conversion et distribution de l'énergie
      • Ressources énergétiques et usages
      • Utilisation rationnelle de l'énergie
  • Semestre 10 (30.0 crédits ECTS)
    • Stage industriel (6 mois)

Admission

Condition d'accès

Les Concours

Après l’obtention du bac S, il est possible d’intégrer une classe préparatoire aux grandes écoles, qui prépare en deux ans à l’entrée en école d’ingénieur, notamment via les Concours Communs Polytechniques (CCP).

A la fin de la deuxième année, après une série d’épreuves écrites puis orales, le candidat admis classe les écoles par ordre de préférence. Suivant son classement au concours, il intègre l’une d’entre elles.

L’admission sur titre

Les étudiants qui ont choisi d’intégrer un IUT en sortant de terminale peuvent, s’ils le souhaitent, présenter un dossier d’admission à une école d’ingénieurs. Environ 25% des élèves de l’ENSGTI proviennent d’IUT Génie des Procédés, Génie Thermique et Énergie ou Mesures Physiques. 

L’admission est prononcée sur la base du classement, des notes et des appréciations des professeurs.

L’ENSGTI admet également en 1ère année de cycle ingénieur des titulaires d’une licence scientifique et, en seconde année, des lauréats de master I. Enfin, quelques titulaires de BTS (chimie ou CIRA) peuvent également intégrer notre école.

La Classe Préparatoire Intégrée (CPI)

Une CPI est aussi une classe préparatoire aux grandes écoles, mais sans concours à la fin du cursus. L’évaluation des connaissances a lieu en contrôle continu. Le recrutement se fait via la procédure post-bac sur dossier (résultats de 1ère et Terminale), et éventuellement un entretien.

L’ENSGTI recrute notamment sur les CPI de la Fédération Gay-Lussac, notamment la CPI FGL de Pau, sur la Classe Préparatoire de l’Université de Bordeaux I (CPBx) et sur la Prépa des INP. Environ 25% de nos élèves sont issus d’une CPI.

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Pau

Plus d'infos

Public concerné

  • Formation initiale

Stage Obligatoire