GTE

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
IUT des Pays de l'Adour
PDF
Vous êtes ici :

Témoignages de diplômés

Après le DUT GTE

Bastien, aujourd'hui à Polytech Marseille.

  • Quels sont tes projets d'avenir ?

J'envisage d'être ingénieur en énergétique, plus précisément de travailler sur l'optimisation des sites industriels.

  • Quels sont pour toi les avantages de l'IUT ?

L’alliance "technique / théorique". En effet, si l'on n'est pas sûr au sujet de son avenir on peut continuer ses études comme on peut s'insérer dans le monde du travail. On y est assez suivi, les professeurs nous aident en TD. C’est une formation complète qui donne de bonnes bases pour la suite.
Il y a surtout une bonne ambiance entre élèves et les TP nous apprennent à travailler en groupe.

  • Comment se passe ta 1ère année à Polytech ?

Dans mon école, je retrouve certaines matières de l’IUT (transferts, mécanique des fluides..) et beaucoup de TP déjà connus. L’IUT permet d’aiguiser son esprit critique, ce qui est un plus par rapport aux étudiants qui sortent de classes préparatoires. Les nombreux TP et le projet nous permettent de comprendre les matières abordées et de sérieusement approfondir un domaine.

Isabelle, promotion 1990, ingénieur à l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

  • Comment es-tu devenue ingénieur ?

Après mon DUT, j’ai intégré l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées) de Rouen. J’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur en énergétique et propulsion 3 ans plus tard, et j’ai été embauchée à la sortie de mon école.

  • Que t’a apporté l’IUT ?

Le niveau d'enseignement théorique dispensé en mathématiques, mécaniques des fluides et thermique m'a permis de poursuivre sans difficulté particulière en 3ème année d'école d'ingénieur. Par ailleurs, l'expérience acquise en TP constituait un avantage pour la suite de la formation d'ingénieur. Au final, c'est l'ensemble de la formation (théorique et pratique) et le stage de fin d'études qui ont constitué des atouts permettant de valoriser ma candidature à l'INSA, avant d'entrer dans la vie professionnelle 3 ans plus tard.

Je ne regrette pas ce parcours guidé par les opportunités rencontrées au fil de l'eau. Finalement, il y a beaucoup de possibilités et de façons de faire évoluer son poste selon son profil, ses affinités et ses disponibilités. Cela s'apprend au fur et à mesure.

 

Après la Licence Pro MEEGC

 

Films réalisés par le pôle ARTICE à l'occasion des 10 ans de la LP MEEGC (anciennement EGC)